Accueil
Qui suis-je ?
Bonne gouvernance
Curriculum vitae
Contact
Album photos
Namur au travail
Allez plus loin !
Elections 2019
Elections 2018
Conseil communal
Liens divers

LA TRANSPARENCE UNE VERTU ? NON, UNE OBLIGATION !

 

Depuis toujours, je suis convaincu que les mandataires publics se doivent être les plus transparents possible dans le cadre de leurs mandats.

Mandats : Je siège comme Conseiller communal depuis le 4 décembre 2018 et comme mandats dérivés au sein du Conseil d'administration de la SLSP le Foyer namurois et des Conseils d'administration du BEP-Environnement et de BEP-Crématorium. 

Seuls ces mandats sont rémunérés.  

C'est donc conforme à la limite de trois mandats rémunérés dérivés autorisée par le Mouvement Réformateur dont voici le code de bonne conduite des mandataires et des candidats.

J'ai également plusieurs mandats sans rémunération dans des Assemblées générales (IDEFIN, SLSP Foyer Namurois, INASEP, BEP) comme représentant la Ville de Namur et au sein de diverses associations dans lesquelles j'ai souhaité m'investir personnellement (Promotion Salzinnoise et la Centrale des Œuvres Libérales  - ces deux dernières associations sont toutefois en dissolution-).

Cadastre des mandats : A l'initiative du Groupe MR, la Ville de Namur a publié le cadastre de l'ensemble de ses mandataires sur son site internet.  Vous pouvez ainsi connaitre les différents mandats au sein de la Ville de Namur.

Chaque année, le site Cumuléo, une initiative citoyenne, publie la liste des mandats que les divers mandataires assujettis doivent communiquer annuellement à la Cour des Comptes et à la Cellule des mandats de la Wallonie. 

Ces mandats sont évolutifs, certains sont rajoutés, d'autres se terminent.   Par exemple, mon mandat de membre du Comité de direction de BEP-Environnement a pris fin à la date du 19 juin 2018, celui d'Aministrateur du Festival Musical en novembre et mon mandat d'Echevin a lui pris fin le 4 décembre 2018 comme aussi ceux à l'Asbl Contrat de Rivière Haute-Meuse.

D'autres se sont rajoutés, comme par exemple celui du BEP Crématorium en remplacement d'un Collègue non reconduit au Conseil communal ou dans les Assemblées générales d'INASEP et du BEP.

La dernière édition du site Cumuléo reprend les mandats exercés en 2017.   Les mandats 2018 ne seront connus qu'en janvier 2020.  Les mandataires doivent en effet communiquer leurs mandats à la Wallonie pour le 1er juin 2019 et à la Cour des comptes pour le 1er octobre 2019.

Il est donc dommage qu'il n'existe pas un cadastre permanent (et évolutif) de l'ensemble des mandats édité par une instance officielle.

Rémunérations : En voici le détail pour l'année 2018 (revenus bruts - précompte) : Ville de Namur en qualité d'Echevin et de Conseiller communal (90.913,10€ - 39.364,87€), Foyer Namurois (808,74€ - 220,38€), BEP (2.786,86€ - 759,34€).

Professionnellement, je suis Chef de cabinet de la Présidence du Conseil provincial et bénéficie pour cette fonction d'une allocation (décidée par le Conseil provincial en sa séance du 14 décembre 2018) qui majore mon salaire.  Celle-ci s'élève à 396,63€.

Avantages en natures : je ne bénéficie pas d'avantage en nature pour mes mandats politique. 

Collaborateurs :  Je ne bénéficie plus de collaborateur depuis la fin de mon mandat d'Echevin.

Déplacements à l'étranger : en 2018 j'ai effectué dans le cadre de mon mandat d'Echevin 4 déplacements à l'étranger sans frais ni débours pour la Ville de Namur à l'exception d'un déplacement à Lille (F) avec un véhicule de la Ville.

Conseiller communal de la Ville de Namur
bernard@guillitte.be